Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan
As Salam Aleykoum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh

Soyez les bienvenu(e)s dans notre forum de discussion pour des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan partout dans le monde pour discuter en français sur des sujets divers et variés. Ici convergent des personnes, de tous âges et tous milieux, pour débattre, discuter, se cultiver, partager leurs connaissances et s'entraider.

Nous vous invitons à découvrir les sujets existants sur le forum - n'hésitez pas à y participer !

Vous pouvez vous connecter via facebook, n'hésitez pas à inviter vos amis ! Smile
Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan

Forum de discussion des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Dr Abdullah ABDULLAH : « Le message du président Karzaï a affaibli l’Etat et renforcé les Talibans. »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

afghanterminator

avatar
Citoyen Afghan
Citoyen Afghan
Dr Abdullah ABDULLAH : « Le message du président Karzaï a affaibli l’Etat et renforcé les Talibans. »

23 mai

Dr Abdullah Abdullah est l’ancien compagnon d’armes du Commandant Massoud. Après avoir été le ministre des Affaires étrangères d’Hamid Karzaï, il se présenta face à lui lors de l’élection présidentielle de 2009 en Afghanistan. Position intéressante, il n’est pas favorable au retrait des troupes de l’ISAF. Il craint que son pays ne retombe sous le joug des talibans et que toutes les promesses faites par les Occidentaux quant à la reconstruction et la pacification ne partent en fumée. Invité par l’IRIS à s’exprimer lors de ses Conférences stratégiques annuelles, le mercredi 11 mai 2011, sur « Afghanistan, 10 ans de conflit », il nous a livré son point de vue sur la situation de son pays. Entretien.



Comment expliquez-vous l’intensification de l’insurrection en 2010, année la plus meurtrière depuis 10 ans selon l’ONU ?

Malheureusement, à cause des actions du président Karzaï et de son
gouvernement, le fossé entre ce gouvernement et le peuple afghan ne
cesse de se creuser. Les Talibans en ont tout simplement profité. Ces
derniers bénéficient également de bases arrière sanctuarisées au
Pakistan, où ils reçoivent du soutien. Cela a été l’un des facteurs
favorisant l’intensification de l’insurrection.

Quel est le rôle des pays voisins dans le conflit ? Dans quelle mesure sont-ils des éléments de la sortie du conflit ?

Le rôle du Pakistan est notamment très critiquable car tous les
leaders talibans sont basés sur le sol de ce pays voisin et peuvent
compter sur des réseaux de soutien. Si le gouvernement pakistanais
décidait de changer sa politique de soutien aux Talibans qui les
considère encore aujourd’hui comme un atout, cela aurait un impact
positif sur l’Afghanistan. La situation dans les autres pays voisins a
également un impact sur l’Afghanistan. Et ils ne peuvent être que
bénéficiaires d’un Afghanistan stabilisé.

Le gouvernement Karzaï, appuyé par l’OTAN, a initié un
plan de réconciliation avec les talibans. Quel bilan dressez-vous de
cette initiative ?


Les Afghans veulent la paix dans leur pays. Mais dans le même temps,
ils ne veulent pas d’un retour au temps des Talibans. Le message du
président Karzaï en termes de réconciliation est mauvais. Cela a
affaibli l’Etat et renforcé les Talibans. Ce que nous souhaitons, est,
bien sûr, de laisser la porte ouverte à la réconciliation. Mais les
conditions doivent être fixées correctement. Le peuple doit savoir
quelles sont ces conditions et dans quelles circonstances les Talibans
les acceptent.

Quelles marges de manœuvre possède votre coalition,
Coalition for Change and Hope, au sein du parlement afghan depuis les
élections législatives de septembre 2010 ?


La coalition que je dirige et avec laquelle je travaille, a des
membres au parlement, au sénat, au niveau régional, et dans la société
dans son ensemble. Il faut espérer que cette coalition créera un espace
où une politique saine et démocratique pourra s’exercer. Une politique
dans laquelle les Afghans pourront placer leurs espoirs. Les
conséquences de cela seraient tout d’abord une réforme dans le pays et
même des changements plus importants dans le futur. Les autres partis
seraient également encouragés à emprunter la voie démocratique.

Quel bilan tirez-vous de ces dix ans de présence occidentale en Afghanistan ?

Après 10 ans d’engagement, beaucoup de choses ont été réalisées :
pour la coalition comme pour les Afghans. La vie des gens a changé de
façon positive. Avec la consolidation de ces réalisations, nous pouvons
dire que c’était un engagement réussi. Mais avec un retrait prématuré,
ces réussites se retrouveraient en danger. Elles doivent être
consolidées : les défis sont toujours là. Nous avons tous fait des
erreurs mais de nombreux progrès ont été réalisés pour le peuple afghan.

Source: http://www.affaires-strategiques.info/spip.php?article5130

Voir le profil de l'utilisateur

afghanterminator

avatar
Citoyen Afghan
Citoyen Afghan
Que du baratin! En 10 ans je ne vois pas l'ombre d'une sortie avec ces corrompus au pouvoir! Pourquoi il ne dénonce pas les seigneurs de guerre qui freine le développement dans notre pays?...ah oui ce sont ses potes où avais je la tête...

Voir le profil de l'utilisateur

afg67

avatar
Clandestin du Forum
Clandestin du Forum
salam,




pitié j'en peux plus de voir sa tranche, il a une de ces t^te mama mia on dirai la tête de jules cesar en version un peu obèse et plus ronde Laughing

Voir le profil de l'utilisateur

afghanterminator

avatar
Citoyen Afghan
Citoyen Afghan
afg67 a écrit:salam,




pitié j'en peux plus de voir sa tranche, il a une de ces t^te mama mia on dirai la tête de jules cesar en version un peu obèse et plus ronde

+1

mdrrr Razz

Voir le profil de l'utilisateur

afghanterminator

avatar
Citoyen Afghan
Citoyen Afghan
Info de dernières minutes!!!


"Dans le contexte d'un accord obtenu par le Daily montre que l'accord signé entre Abdullah Abdullah qui était le ministre des affaires étrangères, Younis Qanooni, ministre de l'intérieur et le chef du FIAS en décembre 2001. L'accord se composait les termes suivants: 1 - Le chef du FIAS à l'authorisation de prendre quelque soit les mesures sur le territoire afghan, sur terre comme dans l'air. 2- Les dirigeants et forces du FIAS n'ont pas la responsabilité d'indemniser quelque soit les dommages causés à la population. 3- Dans le cas des crimes commis, les forces du FIAS ne paraitront pas devant la justice en Afghanistan."


Merci à mon frère (il se reconnaitra) pour la traduction.

Une source va pouvoir être disponible, il parait que Shamshad Tv l'a annoncé à la télé et a publié l'annonce sur son site qui a été surement pirater parce qu'il ne réponds plus... on en saura plus demain surement...

www.shamshadtv.com

Voir le profil de l'utilisateur

mustafa.ahmadi


Touriste du Forum
Touriste du Forum
afghanterminator a écrit:
afg67 a écrit:salam,




pitié j'en peux plus de voir sa tranche, il a une de ces t^te mama mia on dirai la tête de jules cesar en version un peu obèse et plus ronde

+1

mdrrr Razz
Lui il parle mais s'il était élu il aurait fait la même chose ou même pire.
Mais dela à le comparer à jule césar LOL

Voir le profil de l'utilisateur

afghanterminator

avatar
Citoyen Afghan
Citoyen Afghan
Mustafa jan tu n'as pas beaucoup d'imaginations hahaha Razz

Voir le profil de l'utilisateur

afg67

avatar
Clandestin du Forum
Clandestin du Forum
lol!

Voir le profil de l'utilisateur

mustafa.ahmadi


Touriste du Forum
Touriste du Forum
Laughing physiquement parlant on ne peut etre que d'accord lol!

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum