Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan
As Salam Aleykoum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh

Soyez les bienvenu(e)s dans notre forum de discussion pour des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan partout dans le monde pour discuter en français sur des sujets divers et variés. Ici convergent des personnes, de tous âges et tous milieux, pour débattre, discuter, se cultiver, partager leurs connaissances et s'entraider.

Nous vous invitons à découvrir les sujets existants sur le forum - n'hésitez pas à y participer !

Vous pouvez vous connecter via facebook, n'hésitez pas à inviter vos amis ! Smile
Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan

Forum de discussion des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

La Granny Peace Brigade, des mamies qui veulent la paix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin
Admin
La Granny Peace Brigade, des mamies qui veulent la paix



(De New York) Les après-midis aux fourneaux, ces mamies hyper-actives n'en sont pas vraiment friandes. A la Granny Peace Brigade, la Brigade des grands-mères pour la paix, basée à New York, les heures creuses de la journée, on les passe à confectionner avec soin des panneaux anti-guerre et des badges militants.

A l'heure ou certaines grands-mères font la sieste, les Grannies elles, se font embarquer et menotter par la police. Leur crime ? Avoir tenté de se faire enrôler dans l'armée à la place des jeunes Américains. Une action banale pour ces super-mamies engagées qui n'arrêtent pas une minute.

Tout a commencé en 2004. Molly, 91 ans, se souvient :

« Nous avons suivi l'exemple des “Raging grannies” de Tucson en Arizona. Elles ont été arrêtées car elles étaient prêtes à prendre la place de leurs enfants dans l'armée.

Le 17 octobre 2004, nous avons décidé de nous faire enrôler au centre de recrutement de Times Square. Nous avons été arrêtées et le procès a duré six jours. Le tribunal nous a finalement jugées non coupables. C'est à ce moment-là que nous avons décidé de fonder la Granny peace brigade. »

Un badge de la Granny peace brigadeDepuis, ces 30 grands-mères déterminées multiplient les actions. Elles sont de tous les combats et manient l'humour et la pédagogie avec adresse.

Le regard espiègle, Eva Lee, 70 ans, raconte :

« Une fois, nous avons commandé en ligne plusieurs rouleaux du scotch jaune de la police, celui sur lequel est écrit “ crime scene ” [scène de crime, ndlr]. Nous en avons entouré le centre de recrutement de Times Square. Trois petites mamies ont alors monté la garde et empêché les gens de rentrer. »

Les trois grands-mères égrennent les anecdotes avec fierté :

« Nous organisons des “ phone-a-thons ”. Quand une loi que nous jugeons mauvaise est sur le point d'être adoptée par le Congrès, nous tendons nos téléphones aux passants dans la rue pour leur proposer d'appeler directement les parlementaires, et ça marche ! »

« Notre âge est un atout »

La raison d'un tel succès ? « Notre âge ! » affirme Eva Lee :

« Mon mari me dit souvent que j'en fais trop sur le côté grand-mère. Mais c'est ce qui a attiré l'attention sur nous. Notre âge est un atout. »

Toutes les mamies de la Granny peace brigade sont retraitées. Molly explique :

« C'est vrai que nous avons plus de temps que les autres pour imprimer des prospectus ou imaginer des actions. En plus, quand les policiers nous arrêtent, ils osent à peine nous menotter. Et quant ils le font, on peut facilement se libérer. »

Des "grannies" se font arrêter (Eva-Lee Baird)La Granny peace brigade est née sous le deuxième mandat de George W. Bush. Mais depuis l'élection de Barack Obama, les mamies ne chôment pas. « Nous sommes décues », précise Eva Lee. « Barack Obama a augmenté la présence militaire en Afghanistan ».

Pas de répit donc pour ces mamies qui consacrent une dizaine d'heures par semaine au militantisme. Le reste du temps, Edith, Eva Lee et Molly sont juste des grands-mères comme les autres. A la seule différence que, lorsqu'elles tricotent, ce ne sont pas des écharpes et des bonnets qui naissent de leurs aiguilles, mais des protège-moignons pour les soldats blessés au combat.

http://www.rue89.com/usactivist/2011/02/05/la-granny-peace-brigade-des-mamies-qui-veulent-la-paix-188845

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum