Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan
As Salam Aleykoum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh

Soyez les bienvenu(e)s dans notre forum de discussion pour des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan partout dans le monde pour discuter en français sur des sujets divers et variés. Ici convergent des personnes, de tous âges et tous milieux, pour débattre, discuter, se cultiver, partager leurs connaissances et s'entraider.

Nous vous invitons à découvrir les sujets existants sur le forum - n'hésitez pas à y participer !

Vous pouvez vous connecter via facebook, n'hésitez pas à inviter vos amis ! Smile
Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan

Forum de discussion des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Des députés afghans exigent l'installation du nouveau parlement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin
Admin
Des députés afghans exigent l'installation du nouveau parlement



Une centaine de députés afghans ont exigé lundi du président Hamid Karzaï qu'il convoque la nouvelle chambre basse du parlement d'ici le 19 décembre pour sortir l'Afghanistan de son incertitude politique.

Alors que le président américain Barack Obama est engagé dans un examen de la stratégie des Etats-Unis en Afghanistan, la Wolesi Jirga n'a toujours pas été réunie depuis les élections législatives du 18 septembre, entachées de fraudes massives selon les Nations unies.

Les résultats définitifs du scrutin dans les 34 provinces du pays ont été annoncés le 1er décembre mais le procureur général d'Afghanistan, nommé par le président Hamid Karzaï, a réclamé ce week-end à la Cour suprême d'annuler les résultats du vote.

Parmi les députés réunis lundi figure le président de la chambre basse, Mohammad Younis Qanuni. Certains soupçonnent Hamid Karzaï d'être à l'origine de la manoeuvre lancée par le procureur général, dont la légalité semble douteuse aux yeux des observateurs.

"Nous allons fixer une date butoir à Karzaï pour l'installation du parlement", a déclaré lundi à Reuters Fawzia Kufi, une élue de la province de Badakhshan, quelques instants avant l'annonce du choix du 19 décembre.

"Il ne peut pas continuer à repousser l'échéance", a-t-elle ajouté.

Comme plusieurs autres candidats élus le 18 septembre, elle affirme que le procureur général Ishaq Aloko, n'est pas habilité à réclamer l'annulation des résultats.

"Le palais présidentiel est derrière cette requête. Les résultats des élections ne conviennent pas à Karzaï", a-t-elle dit.

LE PROCUREUR GÉNÉRAL RESTE MUET

Même si la classe politique afghane n'est pas réputée pour son organisation partisane, les électeurs semblent avoir doté la chambre basse du parlement d'une opposition a priori plus importante et plus structurée que dans la précédente.

Le procureur général ne s'est pas exprimé publiquement depuis que la télévision afghane a fait état samedi soir de son appel en direction de la Cour suprême.

Responsable du service des plaintes auprès du procureur général, Hafizullah Hafiz a affirmé qu'une lettre avait été adressée à la Cour suprême pour lui demander d'annuler les résultats et d'ordonner un recomptage des voix.

Porte-parole de la Cour, Abdul Wakil Omari a pour sa part assuré que son institution n'avait rien reçu de la part des services du procureur général. Il a précisé que les candidats pouvaient déposer des recours individuels mais il est resté vague quant à la possibilité pour la Cour suprême d'annuler l'ensemble du scrutin.

Le 1er décembre, la mission de l'Onu en Afghanistan a réclamé la convocation "rapide" des 249 députés élus à la Wolesi Jirga.

En raison des fraudes, la commission électorale indépendante a invalidé environ un quart des 5,6 millions de bulletins de vote déposés le 18 septembre dans les urnes.

Des candidats vaincus et leurs partisans ont manifesté dans le pays et réclamé une annulation des résultats, certains soulignant que la frustration des électeurs risquait de nourrir l'insurrection des taliban.

Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

http://fr.news.yahoo.com/4/20101213/twl-afghanistan-parlement-41953f5_1.html

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum