Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan
As Salam Aleykoum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh

Soyez les bienvenu(e)s dans notre forum de discussion pour des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan partout dans le monde pour discuter en français sur des sujets divers et variés. Ici convergent des personnes, de tous âges et tous milieux, pour débattre, discuter, se cultiver, partager leurs connaissances et s'entraider.

Nous vous invitons à découvrir les sujets existants sur le forum - n'hésitez pas à y participer !

Vous pouvez vous connecter via facebook, n'hésitez pas à inviter vos amis ! Smile
Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan

Forum de discussion des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Des milliers d'Afghans ont manifesté samedi aux cris de "A mort l'Amérique"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin
Admin
Des milliers d'Afghans ont manifesté samedi aux cris de "A mort l'Amérique", incendiant des boutiques et des points de contrôle policier dans la province du Logar, pour protester contre le projet d'un pasteur américain de brûler des exemplaires du Coran, bien que ce dernier ait finalement renoncé à passer à l'acte.

D'après Nabi Charkhi, chef adjoint de la police provinciale, ils étaient plus de 10.000 à Puli Alam, la capitale du Logar.

Aucune victime n'est à déplorer, a assuré Din Mohammad Darwish, porte-parole du gouverneur de la province du Logar. Selon lui, les manifestants ont bloqué brièvement une route reliant l'Afghanistan au Pakistan.

Un pasteur de Floride avait fait part de son intention de brûler des exemplaires du Coran le jour du 9e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. Il s'est rendu vendredi à New York. Mais Terry Jones a finalement annoncé samedi que son église ne brûlera "pas aujourd'hui, ni jamais" de Coran, même si une mosquée était construite près de Ground Zero.

A Kaboul, le président Hamid Karzai a marqué le 9e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 en insistant sur le fait que les origines de l'insurrection talibane ne se trouvaient pas en Afghanistan. Il n'a pas cité directement le Pakistan, mais il faisait clairement référence aux insurgés basés dans ce pays.

"Les villages d'Afghanistan ne sont pas (...) les sanctuaires des terroristes", a déclaré Hamid Karzai. "Des Afghans innocents ne devraient pas être les victimes de la lutte contre le terrorisme", a-t-il ajouté.

Les talibans ont diffusé un communiqué samedi dans lequel ils font référence au 11 septembre 2001. Pendant neuf ans, "l'Afghanistan a brûlé dans les flammes de l'invasion des envahisseurs américains, qui a commencé sous le prétexte de venger l'événement de septembre", soulignent-ils dans le communiqué.

Selon les talibans, l'insurrection va continuer, et ils mettent en garde les forces américaines contre une défaite dans une "guerre illégitime qui va finalement entraîner la chute de l'empire américain". AP

http://fr.news.yahoo.com/3/20100911/twl-afghanistan-usa-coran-pasteur-224d7fb_3.html

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

Admin

avatar
Admin
Admin












Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

Admin

avatar
Admin
Admin
Nouvelles manifestations antiaméricaines en Afghanistan

Pour le troisième jour consécutif, des manifestations antiaméricaines parfois violentes ont eu lieu dimanche en Afghanistan, bien que le pasteur de Floride qui menaçait de brûler des corans y ait renoncé.


La colère provoquée par le projet initial du pasteur Terry Jones risque de s'intensifier encore dans le pays face à trois autres cas de profanation du livre saint de l'islam.

Deux manifestants ont été abattus dans la province afghane orientale de Logar au cours d'accrochages avec les forces de sécurité qui venaient disperser des protestataires, a déclaré un responsable local par téléphone à Reuters. Ces morts portent à trois le nombre de personnes ont été tuées lors de manifestations depuis vendredi.

Les remous suscités par l'affaire des corans ont quelque peu relégué dans l'ombre les cérémonies organisées aux Etats-Unis pour le neuvième anniversaire des attentats du 11 Septembre.

Ces attaques d'Al Qaïda avaient entraîné fin 2001 l'éviction des taliban de Kaboul, protecteurs du réseau islamiste d'Oussama ben Laden, par les forces américaines et alliées.

Le projet du révérend Jones, chef d'une petite communauté protestante de Floride, et la construction d'un centre culturel islamique envisagé à New York près du site du World Trade Center détruit en 2001, illustrent une polémique grandissante sur la tolérance religieuse aux Etats-Unis.

Des centaines de partisans et d'adversaires du projet de centre culturel et de mosquée ont participé à des rassemblements pacifiques quelques heures après les cérémonies de New York à la mémoire des quelque 3.000 victimes du 11 Septembre. Des cérémonies ont aussi eu lieu à Washington et en Pennsylvanie.

"MORT À L'AMÉRIQUE"

L'intention du pasteur Jones de brûler des exemplaires du Coran avait déjà déclenché des manifestations de fureur en Afghanistan et ailleurs dans le monde musulman.

Le président Barack Obama a prévenu qu'un tel projet risquait de porter un grave préjudice aux Etats-Unis à l'étranger, de mettre en danger les troupes américaines en Afghanistan et de provoquer des attentats dans des villes américaines et européennes.

En Afghanistan, plusieurs centaines de manifestants sont descendus dans les rues de Pul-e-Alam, capitale de la province de Logar, en scandant "Mort à l'Amérique" et "Mort aux chrétiens" avant de se heurter aux forces de l'ordre.

Sept personnes ont été blessées, dont une grièvement, quand les forces de sécurité ont ouvert le feu pour disperser la foule, ont rapporté des responsables locaux. Mohammed Rahim Amin, chef du district de Baraki Barak, à l'ouest de Pul-e-Alam, a dit que deux d'entre elles avaient succombé à l'hôpital.

Les manifestants ont menacé d'attaquer des bases américaines. Quelque 150.000 soldats combattent l'insurrection des taliban en Afghanistan, où la violence est à son niveau le plus élevé depuis l'éviction du régime islamiste.

"Le gouverneur doit nous fournir l'assurance que l'Eglise ne brûlera pas le Coran, sinon nous attaquerons les bases militaires", a lancé un manifestant, Mohammad Yahya.

Le major Patrick Seiber, porte-parole de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) dans l'est du pays, a dit être informé des manifestations à Logar mais en évaluant à une centaine seulement le nombre des protestataires.

Samedi, quatre personnes avaient été grièvement blessées au cours d'échauffourées après que les forces de l'ordre eurent ouvert le feu sur des manifestants qui lançaient des pierres sur le siège du gouvernement dans la capitale provinciale.

La veille, un manifestant avait été abattu dans l'attaque d'une base de l'Isaf sous contrôle allemand à Faizabad, dans la province du Badakhshan (nord-est).

Les manifestations se sont apaisées plus tard dans la journée de dimanche, mais elles pourraient reprendre après l'annonce d'au moins deux profanations du Coran à Manhattan (New York) et d'une troisième au Tennessee attribuée à des prédicateurs évangéliques.

Jeudi, le plus haut diplomate de l'Onu en Afghanistan a dit que les troubles persistants pourraient retarder les élections législatives prévues le 18 septembre. L'Isaf a annoncé dimanche qu'un commandant taliban qui projetait des attaques à la roquette contre des bureaux de vote avait été abattu samedi.

Avec Basil Katz et Edith Honan à New York, Hamid Shalizi et Tim Gaynor à Kaboul, Pascal Fletcher à Miami; Pierre Sérisier et Philippe Bas-Rabérin pour le service français

http://fr.news.yahoo.com/4/20100912/twl-afghanistan-coran-38cfb6d_2.html

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum