Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan
As Salam Aleykoum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh

Soyez les bienvenu(e)s dans notre forum de discussion pour des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan partout dans le monde pour discuter en français sur des sujets divers et variés. Ici convergent des personnes, de tous âges et tous milieux, pour débattre, discuter, se cultiver, partager leurs connaissances et s'entraider.

Nous vous invitons à découvrir les sujets existants sur le forum - n'hésitez pas à y participer !

Vous pouvez vous connecter via facebook, n'hésitez pas à inviter vos amis ! Smile
Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan

Forum de discussion des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Période préislamique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Période préislamique le 29.07.10 13:28

Admin

avatar
Admin
Admin
Période pré islamique



Le nord-ouest de l'Afghanistan, la Bactriane fut occupée dès l'Âge du bronze. Ce fut une région célèbre durant l'Antiquité grâce à ses ressources minérales et à ses terres fertiles. Ceci explique pourquoi de nombreux conquérants voulurent s'en emparer.

Plusieurs sites archéologiques datant pour les plus anciens du Néolithique attestent de l'ancienneté du peuplement sédentaire et de la domestication en Afghanistan : Aq Köprük (Néolithique) dans la région de Balkh, Mundigak (Chalcolithique, Âge du bronze), Shortugaï (Âge du bronze, Bactriane), certains sites du Complexe archéologique bactro-margien. C'est par l'Afghanistan que passent les populations indo-aryennes qui vont s'installer dans la vallée de l'Indus vers le milieu du IIe millénaire avant J.-C.

Au Ier millénaire, une partie de l'Afghanistan est peut-être intégrée au royaume des Mèdes. Cette région est en tout cas intégrée à l'Empire des Perses achéménides aux VIe et Ve siècles, entre les règnes de Cyrus II et de Darius Ier.

Des statues, des pièces de monnaies et des inscriptions témoignent du passage d'Alexandre le Grand vers 323 av. J.-C. Bien que son empire n'ait guère duré, certains royaumes grecs comme le royaume gréco-bactrien de Bactriane dans le nord-est lui succédèrent environ deux cents ans et furent à l'origine de la culture dite gréco-bouddhiste.



Dernière édition par Admin le 29.07.10 14:31, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

2 Re: Période préislamique le 29.07.10 13:43

Admin

avatar
Admin
Admin
La Bactriane



La Bactriane ou Bactrie (du grec ancien Βακτριανὴ / Baktrianê) est une région à cheval sur les États actuels d'Afghanistan, du Pakistan, de la Chine, du Tadjikistan, de l'Ouzbékistan et aussi un peu du Turkménistan, située entre les montagnes de l'Hindū-Kūsh et la rivière Amou-Daria.

Elle était beaucoup plus grande autrefois. Elle avait pour bornes au sud les Paropamisades et l'Inde; au nord, la Sogdiane; à l'est, la Scythie extra Imaum; à l'ouest, l'Hyrcanie, et contenait, entre autres contrées, la Margiane, la Guriane, la Bubacène, le pays des Tochares et des Marucéens.


« Princesse de Bactriane » : statuette votive de divinité féminine, début du IIe millénaire av. J.-C., musée du Louvre

La Bactriane fut à une époque très reculée le centre d'un empire puissant et fort civilisé : quelques-uns la regardent comme le berceau de l'empire des Perses et de la religion de Zoroastre.

Sa capitale était Bactres (actuelle Balkh). Les Indiens lui donnaient le nom de Bahlikâ et les Chinois celui de Daxia 大夏.

De 545 à 540 av. J.-C., Cyrus II se lance à la conquête de l'Asie centrale, il intègre la Bactriane dans l'empire achéménide. En 462, une révolte de la Bactriane est écrasée.

Elle fut conquise par Ninus. Lors de la conquête d'Alexandre le Grand (328), elle formait alors une des grandes satrapies de la monarchie persane. Bessus, satrape de Bactriane, assassina Darius III, son maître, afin de se rendre indépendant dans sa satrapie ; mais il n'y réussit pas : Alexandre joignit ce pays à ses conquêtes.

Les Séleucides le gardèrent jusqu'au règne d'Antiochus Théos, en 256 av. J.-C. À cette époque, la Bactriane reprit son indépendance et eut successivement six rois grecs : Théodote Ier (250), Théodote II (243) ; Euthydème I (221); Ménandre Ier (195), Eucratide Ier (181); Eucratide II (147-141) : c'est ce qu'on nomme l'empire grec de la Bactriane, ou encore royaume gréco-bactrien, qui dura jusqu'au règne de Hélioclès Ier. Pendant ce laps de temps de plus d'un siècle, les rois gréco-bactriens avaient beaucoup étendu les limites de leur empire aux dépens de l'Inde d'une part, de la Sogdiane et des Scythes de l'autre, mais surtout aux dépens des Séleucides. Il fut envahi en 130 par les nomades Yuezhi venu du nord. À leur chute, les Arsacides de la Parthiène s'emparèrent de toutes leurs conquêtes à l'ouest; les Scythes, 90 av. J.-C., prirent possession du reste, et fondèrent un nouveau royaume de Bactres dont les dimensions varièrent souvent.

Fouilles

« Balafré », statuette de dragon-serpent anthropomorphe, début du IIe millénaire av. J.-C., musée du Louvre

De nombreuses fouilles ont été effectuées en Bactriane, surtout en Bactriane du Nord (vallée du Surkhan-Daria) par des équipes franco-ouzbèques ou nippo-ouzbèques, en particulier sur le site de l'ancienne Termez. La Bactriane de l'âge du bronze (v.-3000/v.-1200), contrairement à la Mésopotamie et à l'Indus, n'a, à ce jour, livré aucun document écrit. Toutes les informations que nous possédons reposent sur les données qu'ont fournies les diverses recherches archéologiques. Les premières fouilles ont débuté au début des années 1970 (mission franco-ouzbèque, dirigée par A.Askarov). Elles ont confirmé que les premières civilisations urbaines du Sourkhan Darya apparaissent à l'âge du bronze sur plusieurs sites, dont ceux dans le nord de Payon Kourgan, Sapalli-Tepe et Djarkutan, qui sont aujourd'hui les mieux connus.

Les sites importants

* La forteresse de Payon Kourgan a été construite sur une éminence naturelle à 10 km au sud-est des Portes de Fer de Derbent et à 5 km au sud de Bayssun, au croisement des routes caravanières reliant la Sogdiane à la Bactriane du Nord et au Tchaganian. En 1997, des fouilles ont été faites principalement dans la partie sud du site, sur des constructions proches de l'enceinte. Elles ont fourni d'abondantes découvertes, dont des monnaies kouchanes, qui donnent des éléments de datation, et une quinzaine de terres cuites, parmi lesquelles une représentation d'Héraclès et celle d'un guerrier équipé à la mode grecque. Ont également été découverts des boulets de pierre, des pointes de flèches de type nomade à quatre ailettes, des râpes à grain, etc...

* Le site de Khaytabad, qui se situe à 7 km au nord de la ville contemporaine de Djarkutan, sur la rive droite du Surkhan Darya. Le site couvre plus de 11 hectares et a une forme vaguement circulaire. La citadelle carrée de 90 m de côté se trouve dans l'angle sud-ouest de la ville. Elle est séparée du reste de la ville par un fossé profond. La hauteur de la citadelle est de plus de 17 m. La citadelle et la ville étaient fortifiées par un puissant mur flanqué de tours. Autour de la ville, il y avait un fossé profond rempli d'eau. Des fouilles ont été commencées en 1976. Des travaux sur la citadelle ont été entrepris; ils sont principalement consacrés à l'exploration de la pente orientale où une tranchée avait été ouverte en 1995.

* Les vestiges de l'ancienne Termez, l'une des capitales de la Bactriane-Tokharistan, se trouvent à 8 km au nord et à l'ouest de la ville actuelle de Termez (province du Sourkhan Darya, Ouzbékistan). Ses ruines s'étendent dans un coude de l'Amou Darya, sur une superficie d'environ 500 ha, ce qui en fait le site archéologique le plus vaste de la région. L'ancienne Termez se compose d'ensembles d'inégale importance. À l'ouest, deux éminences distantes de 500 m dominent le cours de l'Amou Darya. Au sud, la Citadelle (ou ville haute), forme un rectangle d'est en ouest d'environ 400 m x 200 m qui est bordé de puissants remparts. Ceux-ci sont entourés par un large fossé. Au nord, le Tchingiz-Tepe, qui s'élève à 27 m, est une colline naturelle sur laquelle on trouve encore quelques vestiges de constructions. Elle devait avoir un rôle dans la défense du site. La ville basse (Chahristan), à l'est de la citadelle et du Tchingiz-Tepe, possède une enceinte encore bien conservée, percée de deux portes. Les faubourgs (Rabat), dont les fortifications ont presque entièrement disparu, occupent une vaste superficie d'où n'émergent que les ruines d'un petit château (Kourgan).

* Aï Khanoum est située au nord de l’Afghanistan, au confluent des rivières Kokcha et de l’Amou-Daria. Elle a été édifiée entre la fin du IVe siècle et le milieu du IIe siècle. Le site a été fouillé, entre 1965 et 1978, par une mission française menée par Paul Bernard. Les fouilles ont permis de mettre au jour un ensemble palatial monumental de 250 m x 350 m. On y accédait par des propylées alignés sur la rue principale suivis d’une cour carrée de 100 m de côté, bordée de 18 colonnes à chapiteaux corinthiens. Le plus important des temples qu'on a trouvés était un bâtiment rectangulaire avec podium, à l’architecture typiquement orientale. Il renfermait une statue monumentale de Zeus-Oromazdès, divinité mixte du panthéon irano-grec. Un théâtre, qui comportait 35 rangées de gradins, pouvait accueillir 6 000 spectateurs. Quant au gymnase monumental, accolé au rempart ouest, il comportait deux cours, celle du nord entourée de colonnes doriques. Depuis, le site a été massivement pillé par les voleurs, mais dans la trésorerie royale on a découvert les restes du trésor d’Eucratide Ier. Les objets d’art trouvés dans les ruines témoignent d’une double tradition, grecque et iranienne.

* Begram (ou Kapiçi, "ville de Kapiça") est située à 60 km au nord de Kaboul. La cité fut détruite par Cyrus II (-558/-528), restaurée par Darius Ier (-522/521 /-486) et reconstruite et fortifiée par Alexandre le Grand (-336/-323). Elle devient la capitale sous les rois gréco-bactriens. La ville était construite sur un plan hippodamien. Elle était protégée par une muraille en briques crues renforcée aux angles par des tours. Une douve l'entourait sûrement. L'entrée de la cité se faisait par le sud, d’où partait la rue principale, bordée de magasins et d’ateliers, qui traversait la ville. Dans le complexe palatial, on a découvert deux salles contigües de 10 m x 6 m, murées. Elles ont livré des objets de grand luxe dont des récipients chinois de style Han, des bronzes hellénistiques, des sièges en bois plaqué d’ivoire d’origine indienne, des verres peints gréco-romains venant d’Égypte, etc. Ces pièces datent vraisemblablement du IIe siècle.

« Princesse de Bactriane » : statuette votive de divinité féminine, début du IIe millénaire av. J.-C., musée du Louvre



Dernière édition par Admin le 29.07.10 14:26, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

3 Re: Période préislamique le 29.07.10 14:26

Admin

avatar
Admin
Admin
L'Arachosie



L’Arachosie est une région antique située au sud-ouest de l'Afghanistan, ancienne satrapie de l'empire perse achéménide. Après la chute de la dynastie achéménide, Alexandre le Grand l'occupe en 330 av. J.-C. et fonde Alexandrie d'Arachosie (actuelle Kandahar) qui en devient la capitale. Elle fait ensuite partie du royaume gréco-bactrien de 250 à 130 av. J.-C. environ, avant d'être conquise par le deuxième empire perse sassanide.



L’Arachosie(ou Arachosia ou Haraiva en Perse Harahuvatiš, "bien arrosé") est une région située au Sud-ouest de l'Afghanistan et une ancienne satrapie de l'Empire Perse Achéménide le long de la rivière Tarnak. Arachosie est le nom dérivé du Grec Arachotos, une forme Hellénisée du Perse Ancien Harahuvatiš, le nom du fleuve Helmand. La région est également connue sous le nom de Zabulistan au Moyen-âge. La région se trouve sur la route à l'Ouest de l'Iran qui passe à travers les montagnes dans la vallée de l'Indus. À son extension maximale l'Arachosie s'étendait au Sud de l'Afghanistan, ainsi que sur des parties du Pakistan et de l'Inde. La rivière Helmand parcourt aussi la région et fournit des terres très fertiles dans le Sud de l'Afghanistan.

L'Arachosie touchait directement le Sud de la Bactriane, mais les deux régions étaient séparée par la chaîne de montagne Hindu Kush. Elle était liée au Sud à la Gédrosie (Maintenant Balûchistân) à l'Ouest à la Drangiane (Maintenant Sistan) et à l'Est au fleuve Indus. Une ancienne tribu Indo-iranique vivant dans le Nord-ouest de Arachosie, les Pactyans (ou Pakthas du Rig Veda), étaient probablement les ancêtres des actuels Pakhtuns (ou Pachtounes).



Le Sud et le Sud-est étaient habités par les Rhoplutae (Considérés comme les ancêtres des Rohilla Rajpoutes et des Afghans de l'Inde) et par les Eoritae (Connu sous le nom d'Arattas ou Aroras, communauté urbaine marchande du Pendjab et du Sind). Les parties Sud, Sud-est et Nord de l'Arachosie vont se convertir au Bouddhisme et subir l'influence culturelle et religieuse des Hindous jusqu'à l'avènement de l'islam au VIIe siècle. Une grande partie du pays restera Bouddhiste, même lorsque le pays sera aux mains des arabes.



L'histoire.......

Vers 550 av.J.C, certaines parties du Nord et de l'Ouest de l'Arachosie étaient gouvernés par l'Empire Mèdes. Lorsque celui-ci est tombé sous les coups du Roi Perse Achéménide Cyrus II (558-528) la région devint une satrapie de l'Empire Perse. Pendant les troubles qui suivent la mort de son fils et successeur Cambyse II (528-522), d'abord du fait l'usurpateur Bardiya/Gaumata, qui s'empare du trône au cours de l'été 522 et qui est tué, le nouveau Roi Darius I (522/1-486) doit faire face en Arachosie a un autre prétendant au trône Perse, le Prince Vahyazdāta. Mais le Satrape Vivâna qui dirigeait la région envoie son armée contre les troupes de Vahyazdāta et en deux batailles, le 29 décembre 522 et le 21 février 521, assure la loyauté de la région à Darius I. Durant deux siècles l'Arachosie est dirigée par des Satrapes, il semble que la forteresse Perse à Kapisakaniš ait été construite au cours de ces années. Vivâna sera remplacé par un certain Bakabaduš, les Satrapes suivant ne sont pas connus, sauf pour Barsaentes qui officiera sous le règne de Darius III (335-330). Il est possible que l'Arachosie ait été à cette période régie aussi par le Satrape de Drangiane.



Après la chute de la dynastie Achéménide, Alexandre le Grand (336-323) l'occupe en 330 et fonde la ville d'Alexandrie d'Arachosie (L'actuelle Kandahar) qui en devient la capitale. Ce fait est contredit aujourd'hui par certains spécialistes. Après la mort d'Alexandre et du partage de son Empire, la région devient la propriété des Rois Séleucides.



Ces derniers vont négocier avec le puissant Roi Chandragupta Maurya (321-298) de l'Empire Maurya et passer une alliance avec lui en 303. Malgré cette alliance l'Arachosie sera un court moment soumise à l'Empereur Maurya, Ashoka (274-232). Petit-fils de Chandragupta.



Puis après le soulèvement du Satrape Diodote I (v.256-v.240) qui fonde le royaume de Gréco-bactrien, ses successeurs vont élargirent leur territoire et l'Arachosie va être intégré à leur Empire de 250 à 130 environ. La culture est alors largement influencée par la Grèce.



L'Arachosie fera partie un moment du Royaume Indo-grec vers 180. Elle est ensuite conquise par le Roi Parthe Arsacide, Mithridate I (171-138) qui en envahit une grande partie. Puis retombe sous la tutelle des Indo-grecs.


L'Arachosie passe ensuite aux mains des Scythes qui vont balayer les Indo-grec, l’Empire Indo-scythe des Kouchans (ou Kushan, du Ier av.J.C au IIIe siècle ap.J.C) semble avoir prit Bactres en Bactriane pour capitale. Puis redevient la possession des Parthes au début du Ier siècle de notre ère. L'Empire du Kouchan expulse les Indo-parthe et occupe l'Arachosie jusqu'aux environs de 230 ap.J.C. Date à laquelle les Kouchans sont vaincus par l'Empire Perse Sassanide et sont remplacés par des vassaux des Sassanides connu sous le nom de Kushanshas ou Indo-sassanides. En 420, les Kushanshas sont chassés à leur tour de la région par les Chionites (ou Chionitae ou Xionites) qui fonde le Royaume Kidarite. Les Kidarites seront remplacés vers 460 par les Huns Hephtalites, qui sont rejetés eux aussi, en 565, par une coalition d'Armées Persane et Turc.


Kandahar



Kandahar (ou Alexandrie d'Arachosie ou Alexandrie d'Arachosinum) est une ville du Sud de l'Afghanistan, ancienne capitale impériale, capitale de la province de Kandahar. Elle est située à proximité de l'Arghandab qui lui fournit l'eau. C'est la seconde ville en importance après Kaboul et un lieu important de commerce, essentiellement de produits agricoles. Selon une hypothèse, Kandahar tire son nom de Gandhâra, le royaume de l'Inde antique. Le Gandhâra est mentionné dans le Mahâbhârata. Le nom peut aussi provenir de celui de son fondateur Alexandre le Grand (ou Al-Iskandar en arabe, 336-323). La cité est également connu sous le nom de Ville d'Alexandre ou Alexandropolis ou Alexandrie d'Arachosinum (d'Arachosie), d'après le nom de la province dont elle était la capitale.



La ville de Kandahar est une des soixante-dix villes fondées par Alexandre, qui choisit comme emplacement la ville antique de Mundigak (Établie aux environs de 3000). Elle sera souvent au cours de son histoire un objectif de conquête à cause de sa position stratégique en Asie centrale. Elle sera contrôlée par les Empereurs Indiens Maurya Ashoka et Kanishka I. Plus tard, Kandahar sera conquise par les envahisseurs islamiques et restera sous leur contrôle. La ville sera prise par les arabes au VIIe siècle ap.J.C. Isidore de Charax (Géographe et voyageur Grec, Ier siècle ap.J.C) au Ier siècle ap.J.C, décrit "Alexandropolis, la métropole d'Arachosie" comme une cité encore Grecque.

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

4 Re: Période préislamique le 29.07.10 14:40

Admin

avatar
Admin
Admin
Arie/Aria/Ariana





L'histoire.......

Arie (En Grec Areia ou Aria, en Latin Aria, en Perse Haraiva et en Avestan Haraeuua) est le nom de l'une des satrapies de l'Empire Perse Achéménide. Elle est située au Nord de la Drangiane et au Sud-est de la Parthie. Elle correspondait à la partie orientale du Khorāsān Iranien et à la région de Hérat dans l'Afghanistan actuel. Elle borde principalement la vallée de la rivière Hari (Arios ou Areios en Grec) qui, dans l'antiquité, était considérée comme particulièrement fertile et riche en vin. Cette satrapie est conquise par Alexandre le Grand (336-323) en 330 qui y fonde la ville d'Alexandrie d'Arie qui correspond à Herât (ou Artacoana, Nord-ouest de l'Afghanistan). La satrapie Achéménide d'Aria est mentionnée dans la liste des provinces qui sont incluses dans les différentes inscriptions royales, par exemple, dans l'inscription de Béhistoun (ou Behistun) de Darius I (522/1-486). Les représentants de cette satrapie sont même représentés sur des reliefs, par exemple, les tombes royales Achéménides de Naqsh-e Rostam et Persépolis. Ils portent une robe de style Scythe, avec une tunique et pantalon rentré en haut des bottes et un turban autour de la tête. À l'époque d'Alexandre le Grand, l'Arie est une importante satrapie.



La région est administrée par le Satrape Satibarzane (ou Satibarzanes, en Grec Σατιβαρζανης, mort en 330) qui était l'un des trois principaux responsables Perse à l'Est de l'Empire, avec le Satrape de Bactriane Bessus et celui d'Arachosie Barsaentes sous le règne de Darius III (335-330). Lorsqu'Alexandre marche à travers l'Arie vers l'Hyrcanie et les Parthes, il est accueilli dans une ville nommée Susia par Satibarzanes, qui fait semblant de se soumettre au Roi Macédonien.





Il est alors récompensé par Alexandre qui lui laisse sa satrapie. Afin de prévenir toute hostilité de la part des Ariens, Alexandre laisse quand même des soldats Macédoniens sous le commandement d'Anaxippus. Mais Satibarzane se soulève contre le Roi et fait assassiner les soldats Macédoniens. Puis il se réfugie dans la future Alexandrie d'Arie (ou Artacoana ou Herât aujourd'hui) où il rassemble une armée. Alexandre doit envoyer deux corps d'armée, dont l'un est vaincu, pour venir à bout de la révolte du Perse.



Après un court siège de la ville, il capture beaucoup d'Ariens dans la capitale qu'il renomme Alexandrie d'Arie et pille le palais Artacoana. Satibarzanes s'enfuie alors rejoindre Bessus en Bactriane, mais il est capturé par les Macédoniens qui lui laissent pourtant la vie sauve. Vers la fin 330, Satibarzanes pousse de nouveau les Ariens à la révolte, aidé par 2 000 cavaliers que lui a fournis Bessus. Dans la bataille qui suit et dont la fin est encore douteuse, Satibarzanes défie l'un des généraux d'Alexandre à combattre seul. Le défi est accepté par Erigyius qui tue Satibarzanes. Alexandre rebâtie la ville d'Artacoana et construit la citadelle. Après la mort d'Alexandre et du partage de son Empire, la région devient la propriété des Rois Séleucides. Elle sera envahie à plusieurs reprises et enfin prise en 167 par les Parthes Arsacides (141 av.J.C-224 ap.J.C). À la chute de ceux-ci, elle deviendra une province de l'Empire Sassanide (224-637 ap.J.C).



Dernière édition par Admin le 29.07.10 15:10, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

5 Re: Période préislamique le 29.07.10 15:09

Admin

avatar
Admin
Admin
Gandhāra

étendu de l'empire en rouge:



Gandhāra orthographié aussi Gandhâra — est un royaume ancien de l'Afghanistan et du nord-ouest de l'actuel Pakistan centré sur les vallées de la Swât et de la Kâboul, deux affluents de l'Indus. Ses villes principales étaient Purushapura — l'actuelle Peshawar — et Taxila, centres commerciaux de premier plan entre l'Inde et l'Occident. D'autres cités comme Kapishî — aujourd'hui Bagrâm — étaient des centres culturels importants. Il fut sous l'autorité des satrapes indo-grecs jusque vers -30, puis sous celle des Kouchan au moins jusqu'au IIIe siècle.

Le Gandhâra est célèbre pour le style d'art bouddhique qui s'y est développé, connu sous le nom d'art du Gandhâra, un syncrétisme gréco-bouddhique qui fit la fusion d'influences indiennes et hellénistiques au cours des siècles qui suivirent l'expédition d'Alexandre le Grand en Asie centrale au IVe siècle av. J.-C.. Le style du Gandhâra fleurit du Ier siècle, sous la dynastie Kouchan, au Ve siècle où il disparaît avec l'invasion des Shvetahûna ou Huns blancs.

Le bouddhisme du Gandhâra et des régions avoisinantes, mélange d'influences indienne, perse et hellénistique, a vu la naissance du mahayana et influencé de manière importante le bouddhisme d'Extrême-Orient ; les premiers missionnaires et traducteurs actifs en Chine, ainsi que la majorité des sutras, provenaient des régions indo-grecques et kouchanes. Une influence s'exerça aussi sur le bouddhisme tibétain par l'intermédiaire de l'école yogacara, fondée par Asanga et Vasubandhu, deux frères gandhârais. Les manuscrits bouddhistes les plus anciens, qui sont aussi les manuscrits indiens les plus anciens, ont été trouvés au Gandhâra. Ils sont écrits en gāndhārī, langage en usage dans le royaume, dérivant du sanskrit et noté en écriture kharosti.

C'est au Gandhâra qu'est supposé se trouver le lac Dhanakosha, lieu de naissance de Padmasambhava, fondateur du bouddhisme tibétain.

Le Gandhâra était, dans l'antiquité, une région stratégique située au carrefour des grandes civilisations indienne, d'Asie centrale, perse et gréco-romaine. Baignée par les eaux du fleuve Indus, cette plaine riche et convoitée a été envahie à de nombreuses reprises.

Peshawar détient la plus belle collection d'objets de la civilisation du Gandhâra.


Chronologie

* 326 av. J.-C. : Alexandre le Grand arrive au Gandhâra avant de conquérir la vallée du Gange.
* fin du IVe siècle av. J.-C. : le pays est sous le contrôle de Chandragupta, fondateur de la dynastie Maurya.
* milieu du IIIe siècle av. J.-C. : Ashoka se convertit au bouddhisme.
* de la fin du IIIe siècle av. J.-C. au Ier siècle : sous le contrôle de la Bactriane.
* début du Ier siècle : Aspavarman dirige le royaume.
* Ve siècle : Le Gandhâra est envahi par les Shvetahûna ou Huns blancs, dont l'origine reste obscure.

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

6 Re: Période préislamique le 29.07.10 15:15

Admin

avatar
Admin
Admin
Empire kouchan



The Kushan Empire originally formed in the 1st century AD in the territories of ancient Bactria on either side of the middle course of the Oxus River or Amu Darya in what is now northern Afghanistan, and southern Tajikistan and Uzbekistan.

During the 1st and early 2nd centuries AD the Kushans expanded rapidly across the northern part of the Indian subcontinent at least as far as Saketa and Sarnath near Varanasi (Benares) where inscriptions have been found dated to the first few years of era of the most famous Kushan ruler, Kanishka which apparently began about 127 AD.[6][7][8]

The Kushan kings were a branch of the Yuezhi confederation (possibly intermarried with local families) and they had diplomatic contacts with Rome, Persia and Han China. While much philosophy, art, and science was created within its borders, the only textual record we have of the empire's history today comes from inscriptions and accounts in other languages, particularly Chinese.[9] The empire declined from 3rd century and fell to the Sassanid empire and Gupta Empire.

http://en.wikipedia.org/wiki/Kushan_Empire

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

7 Re: Période préislamique le 30.07.10 11:15

Admin

avatar
Admin
Admin

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

8 Re: Période préislamique le 30.07.10 20:53

afghanterminator

avatar
Citoyen Afghan
Citoyen Afghan
Mashallah c'est du bon boulot Wink

Voir le profil de l'utilisateur

9 Re: Période préislamique le 09.08.10 17:55

Darius


Touriste du Forum
Touriste du Forum
Très bon boulot! ils sont tous très utiles. Merci pour le partager.

je voulais savoir d'ou est-ce que tu as pris l'image ci-dessous. tu peut indiquer sa source/référence, stp?

Admin a écrit:

Voir le profil de l'utilisateur

10 Re: Période préislamique le 09.08.10 20:14

Admin

avatar
Admin
Admin
Darius a écrit:Très bon boulot! ils sont tous très utiles. Merci pour le partager.

je voulais savoir d'ou est-ce que tu as pris l'image ci-dessous. tu peut indiquer sa source/référence, stp?


salam Darius jan

source: http://realhistoryww.com/world_history/ancient/Misc/Elam/Persepolis2.htm

ps: bienvenu sur le forum

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

11 Re: Période préislamique le 10.08.10 17:56

Darius


Touriste du Forum
Touriste du Forum
^ Merci pour le liens, en fait j'étais en recherche de ces photos.

Voir le profil de l'utilisateur

12 Re: Période préislamique le 11.08.10 15:07

afg67

avatar
Clandestin du Forum
Clandestin du Forum
afghanterminator a écrit:Mashallah c'est du bon boulot Wink
+1
respect total man !

Voir le profil de l'utilisateur

13 Re: Période préislamique le 14.08.10 14:32

mariam

avatar
Clandestin du Forum
Clandestin du Forum
afg67 a écrit:
afghanterminator a écrit:Mashallah c'est du bon boulot Wink
+1
respect total man !

+ 1000

Merci pour ce survol historique

ps: ne serait ce pas l'afg67 qu'on a connu..?

Voir le profil de l'utilisateur

14 Re: Période préislamique le 17.08.10 11:40

afg67

avatar
Clandestin du Forum
Clandestin du Forum
mariam a écrit:
afg67 a écrit:
afghanterminator a écrit:Mashallah c'est du bon boulot Wink
+1
respect total man !

+ 1000

Merci pour ce survol historique

ps: ne serait ce pas l'afg67 qu'on a connu..?

looool et toi tu serai pas gorgmaro gak que j'ai connu

si c bien toi alors bonne retrouvailles, hey le monde et petit

ps: jolie forum, j'espère qu'ici on va pas m'accusé d'alcolo, j'ai encore rien dit lol

Voir le profil de l'utilisateur

15 Re: Période préislamique le 17.08.10 11:44

afghanterminator

avatar
Citoyen Afghan
Citoyen Afghan
afg67 a écrit:
mariam a écrit:
afg67 a écrit:
afghanterminator a écrit:Mashallah c'est du bon boulot Wink
+1
respect total man !

+ 1000

Merci pour ce survol historique

ps: ne serait ce pas l'afg67 qu'on a connu..?

looool et toi tu serai pas gorgmaro gak que j'ai connu

si c bien toi alors bonne retrouvailles, hey le monde et petit

ps: jolie forum, j'espère qu'ici on va pas m'accusé d'alcolo, j'ai encore rien dit lol

Alcolo!!!

mdr je déconne geek

Voir le profil de l'utilisateur

16 Re: Période préislamique le 27.09.10 13:57

Passoun


Touriste du Forum
Touriste du Forum
très bien fais admin !!! bravo

Voir le profil de l'utilisateur

17 Re: Période préislamique le 03.10.10 23:17

SamiraZamir

avatar
Demandeur d'asile
Demandeur d'asile
un grand MERCI Admin pour ce travail, c'est très bien fait et très utile.

MERCI

Voir le profil de l'utilisateur

18 Re: Période préislamique le 25.07.11 18:33

Fawad

avatar
Réfugié Forumique
Réfugié Forumique


ma petite contribution Idea

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum