Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan
As Salam Aleykoum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh

Soyez les bienvenu(e)s dans notre forum de discussion pour des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan partout dans le monde pour discuter en français sur des sujets divers et variés. Ici convergent des personnes, de tous âges et tous milieux, pour débattre, discuter, se cultiver, partager leurs connaissances et s'entraider.

Nous vous invitons à découvrir les sujets existants sur le forum - n'hésitez pas à y participer !

Vous pouvez vous connecter via facebook, n'hésitez pas à inviter vos amis ! Smile
Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan

Forum de discussion des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Panique bancaire à Kaboul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Panique bancaire à Kaboul le 09.09.10 14:59

PascalBoulerie


Clandestin du Forum
Clandestin du Forum
Objet : Panique bancaire à Kaboul

"Les dirigeants de la banque ont la vie facile : l'ancien président de la banque de Kabul, Sherkhan Farnood, qui détenait en 2009 plus de 28 % de son capital, serait propriétaire d'une splendide villa à Palm Jumeirah (Dubai)."

Source : journal Les Échos, page 15
2010-09-07 mardi

Voir le profil de l'utilisateur

2 Re: Panique bancaire à Kaboul le 09.09.10 15:34

Admin

avatar
Admin
Admin
Palm Jumeirah est un archipel artificiel des Émirats arabes unis baigné par le golfe Persique. Il a la forme d'un palmier constituée d'un tronc et seize palmes entourés d'un croissant de 11 kilomètres de long qui délimite un lagon. L'archipel fait grossièrement cinq kilomètres de diamètre.



Merci Pascal jan pour l'info,


voici l'article en entier :

Neuf ans après le début de la guerre en Afghanistan, un nouveau front vient de s'ouvrir en Asie centrale : celui de la panique bancaire. Une panique dont l'onde de choc est ressentie jusque dans les Emirats arabes unis et à Washington.

Depuis plusieurs jours, des déposants inquiets se sont précipités à Kaboul et d'autres villes afghanes pour retirer leur argent de la Kabul Bank, la première banque commerciale du pays, créée en 2004. Les risques d'incidents sont tels que la police et l'armée ont dû prendre position autour de la banque dans la capitale, déployant même des fils barbelés pour tenter de canaliser la foule, racontent les correspondants de presse sur place.

L'intervention des forces de l'ordre n'est pas la seule. Pour calmer le jeu, le gouverneur de la banque centrale, Abdul Qadir Fitrat, a affirmé, hier encore, qu'il n'y avait aucun risque et que la banque était solvable.

Et pourtant il y a de quoi être inquiet. Car cette ruée sur les dépôts fait suite à des informations, la semaine dernière, du « Washington Post », selon lesquelles la banque était au bord de la faillite, en raison des malversations de ses dirigeants, y compris des investissements à risque réalisés dans l'immobilier à Dubaï. Et l'affaire est hautement politique, obligeant le Trésor américain à dépêcher une petite équipe d'experts en Afghanistan, tout en affirmant qu'il n'interviendrait pas. En effet, Mahmoud Karzaï, le frère du président afghan, est le troisième actionnaire avec 7,4 % de son capital. Et les dirigeants de la Kabul Bank ont la vie facile. L'ancien président de la banque Sherkhan Farnood, qui détenait en 2009 plus de 28 % de son capital, serait ainsi propriétaire d'une splendide villa à Palm Jumeirah, l'une des trois îles artificielles créées au large de l'émirat. Il s'agirait d'une des 16 propriétés achetées par la Kabul Bank à Dubaï, croit savoir « The Times » de Londres.

Cette affaire intervient alors que le président Karzaï tente de regagner la confiance des Américains, inquiets de la corruption rampante au sein du régime ainsi que de ses capacités à lutter contre les talibans. Et le Dr Abdullah Abdullah, le principal opposant de Karzaï, a désormais beau jeu d'accuser la banque d'avoir financé la campagne de son rival.
J. H.-R. , Les Echos

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/020766624196-panique-bancaire-a-kaboul.htm



Dernière édition par Admin le 09.09.10 15:40, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

3 Re: Panique bancaire à Kaboul le 09.09.10 15:39

Admin

avatar
Admin
Admin
C'est vraiment triste si les gens perdent leur placements a cause de ces escrocs qui jouent avec leur argent car beaucoup de pauvres gens ont placé leur argent dans cette banque par peur de les perdre à cause de l'insécurité

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

afghanterminator

avatar
Citoyen Afghan
Citoyen Afghan
Salam,

Le meilleur moyen de faire profit pour une banque est de se voler elle même, ce qui se passa avec Kabul Bank selon moi...

http://www.lematin.ma/Actualite/Express/Article.asp?id=138451

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum