Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan
As Salam Aleykoum Wa Rahmatullah Wa Barakatuh

Soyez les bienvenu(e)s dans notre forum de discussion pour des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan partout dans le monde pour discuter en français sur des sujets divers et variés. Ici convergent des personnes, de tous âges et tous milieux, pour débattre, discuter, se cultiver, partager leurs connaissances et s'entraider.

Nous vous invitons à découvrir les sujets existants sur le forum - n'hésitez pas à y participer !

Vous pouvez vous connecter via facebook, n'hésitez pas à inviter vos amis ! Smile
Forum des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan

Forum de discussion des Afghans francophones et des passionnés de l'Afghanistan


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

L'OTAN condamne le projet d'une église chrétienne de brûler publiquement le Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin

avatar
Admin
Admin
L'OTAN condamne le projet d'une église chrétienne de brûler publiquement le Coran

La Maison Blanche s'est dite "préoccupée" par le projet d'un groupe évangélique américain de brûler publiquement un exemplaire du Coran à l'occasion du neuvième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. Cette réaction rejoint de sévères mises en garde, notamment de l'OTAN, qui craint pour la vie des soldats américains.

Le Dove world outreach center, groupe fondamentaliste chrétien créé en 1986, accuse l'islam, "religion diabolique", de chercher à dominer le monde. Il a invité à brûler des exemplaires du Coran, samedi, devant les portes de son siège à Gainesville (Floride) et a appelé d'autres centres religieux à en faire autant pour se souvenir des victimes des attentats du 11-Septembre.

Si elle était mis à exécution, cette action servirait la propagande des talibans en Afghanistan et renforcerait le sentiment anti-américain dans le monde musulman, a averti le général David Petraeus qui commande la force de l'OTAN (ISAF) et les troupes américaines en Afghanistan. "C'est précisément le genre d'actions que les talibans utilisent et cela pourrait engendrer des problèmes significatifs. Pas seulement ici mais partout dans le monde où nous sommes présents au côté de la communauté musulmane", a déclaré dans un communiqué.

Ces mises en garde ont été confirmées par le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, qui a lui aussi condamné le projet : il bafouerait les "valeurs" de l'Alliance atlantique et "il risque d'avoir des conséquences néfastes sur la sécurité de nos troupes", a-t-il déclaré à quelques journalistes pendant une visite à Washington.

RÉACTIONS "INCONTRÔLABLES"

L'Eglise catholique se joint aux protestations, notamment dans les pays où la religion musulmane est majoritaire. "Nous condamnons fortement cette intention et cette campagne, contraire au respect dû à toutes les religions et contraire à notre doctrine et notre foi", a déclaré Mgr Lawrence John Saldanha, archevêque de Lahore et président de la conférence épiscopale pakistanaise, tandis que l'évêque de Bandung (Indonésie), Johannes Maria Trilaksyanta Pujasumarta, l'a qualifiée d'"acte irresponsable".

De son côté, l'Iran a prévenu qu'une telle action déclencherait des réactions "incontrôlables". "Nous conseillons aux pays occidentaux d'empêcher l'exploitation de la liberté d'expression pour insulter les livres saints, sinon les sentiments que cela provoquerait dans les nations musulmanes ne pourraient être contrôlés", a affirmé le porte-parole des affaires étrangères à Téhéran.

Lundi soir, environ 200 hommes ont manifesté une heure sans violences devant une mosquée de Kaboul aux cris de "Mort à l'Amérique" et "Vive l'islam", dénonçant par avance le projet de profanation de leur livre sacré.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2010/09/07/l-otan-condamne-le-projet-d-une-eglise-chretienne-de-bruler-publiquement-le-coran_1408052_3222.html#xtor=AL-3228018

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

Admin

avatar
Admin
Admin
Etats-Unis: Le projet d'une église évangélique de brûler un Coran suscite l'inquiétude



Le révérend Terry Jones pose devant une affiche annonçant l'intention de son groupe de brûler publiquement un Coran pour commémorer les attentats du 11 septembre 2001, à l'extérieur du Dove World Outreach Center, à Gainesville, en Floride, le 30 août 2010


RELIGION - Le secrétaire général de l'Otan a mis en garde contre ce projet, qui pourrait mettre en danger les troupes américaines en Afghanistan...

Une initiative extrémiste qui suscite l’inquiétude. Sous l’impulsion de son pasteur, Terry Jones, le Dove World Outreach Center (l’église pour atteindre un monde de paix), une église baptiste située à Gainesville, en Floride, prévoit de brûler en public un exemplaire du Coran, samedi, à l'occasion du neuvième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Ce groupe fondamentaliste chrétien, créé en 1986, accuse l'islam, «religion diabolique», de chercher à dominer le monde, et a appelé d’autres centres religieux à en faire autant pour se souvenir des victimes des attentats du 11-Septembre.
Sévères mises en garde

Le projet a déjà suscité de sévères mises en garde. Ainsi, le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a martelé qu'un tel acte mettrait en danger les troupes déployées en Afghanistan. Un argument déjà employé par le général David Petraeus, qui commande la Force de l'Otan (Isaf) et les troupes américaines en Afghanistan.

Si ce projet était mis à exécution, cela servirait la propagande des talibans en Afghanistan et renforcerait le sentiment anti-américain dans le monde musulman, a averti le général dans un communiqué. «Cela pourrait mettre en danger à la fois les troupes et l'effort global en Afghanistan.» Et d'ajouter: «C'est précisément le genre d'actions que les talibans utilisent et cela pourrait engendrer des problèmes significatifs. Pas seulement ici mais partout dans le monde où nous sommes présents aux côtés de la communauté musulmane.»
Un risque de réactions «incontrôlables»

De son côté, l'Iran a prévenu qu'une telle action déclencherait des réactions «incontrôlables». «Nous conseillons aux pays occidentaux d'empêcher l'exploitation de la liberté d'expression pour insulter les livres saints, sinon les sentiments que cela provoquerait dans les nations musulmanes ne pourraient être contrôlés», a affirmé le porte-parole des Affaires étrangères à Téhéran. En Indonésie, pays musulman le plus peuplé du monde, la minorité chrétienne craint aussi des «tensions».

Le pasteur Terry Jones a pour sa part indiqué ce mardi sur CNN «prendre au sérieux» les inquiétudes formulées à ce sujet par le général Petraeus, tout en se disant «fermement résolu» à mener le projet à bien. «Nous sommes en fait très, très préoccupés» par les conséquences évoquées par le général Petraeus et «nous continuons de prier pour ce qui va se passer le 11 septembre», a-t-il indiqué. Il a cependant confirmé que son groupe était «fermement résolu» à brûler un exemplaire du Coran, «mais en même temps, nous prions à ce sujet.»
Manifestations

Lundi soir, environ 200 hommes ont manifesté une heure sans violences devant une mosquée de Kaboul aux cris de «Mort à l'Amérique» et «Longue vie à l'islam», dénonçant par avance le projet de profanation de leur livre sacré. Une centaine de radicaux musulmans avaient déjà manifesté fin août devant l'ambassade des Etats-Unis à Jakarta et menacé de déclencher une guerre sainte si le Dove World Outreach Center persistait dans son projet.

Par le passé, des profanations présumées du Coran par des soldats américains, à la fois en Afghanistan et en Irak, ont attisé les tensions et provoqué des violences. Le 13 janvier, l'armée afghane avait ouvert le feu sur une foule de villageois qui manifestaient dans le sud en accusant les forces de l'Otan d'avoir profané un Coran lors d'un raid. Sept hommes avaient été tués. Des enquêtes de l'Isaf et des autorités afghanes avaient par la suite démontré qu'aucun exemplaire du Coran n'avait été profané lors de l'attaque.

>> En raison de débordements systématiques sur ce type de sujet, nous nous voyons contraints de fermer cet article aux commentaires. Merci de votre compréhension.
B.D. avec AFP

http://www.20minutes.fr/article/594206/monde-etats-unis-le-projet-d-une-eglise-evangelique-de-bruler-un-coran-suscite-l-inquietude

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

Admin

avatar
Admin
Admin
Un pasteur US maintient son projet de brûler un Coran

Un pasteur américain a réaffirmé mercredi son intention de brûler un exemplaire du Coran pour l'anniversaire des attentats du 11-Septembre en dépit des risques que cela pourrait entraîner pour les militaires américains en Afghanistan et en Irak.


L'initiative du pasteur Terry Jones, chef d'une petite congrégation protestante à Gainesville, en Floride, a été condamnée par de nombreuses personnalités américaines et étrangères.

"Nous restons déterminés à le faire, oui", a dit Jones à CBS, ajoutant qu'il souhaite adresser une "mise en garde" aux "extrémistes" musulmans cherchant selon lui à exercer une influence sur les Etats-Unis.

Des responsables chrétiens, musulmans et juifs ont dénoncé une "frénésie antimusulmane" et la "désinformation et la totale intolérance" dans le débat sur le bien-fondé de construire une mosquée à deux pâtés de maisons de Ground Zero, le site où se trouvaient les tours jumelles du World Trade Center détruites lors des attaques du 11 septembre 2001.

Plusieurs hauts dignitaires, dont l'archevêque catholique émérite de Washington, le cardinal Theodore McCarrick, et le Dr Michael Kinnamon, du Conseil national des Eglises, se sont dits très inquiets de cette "frénésie antimusulmane" et "effarés par tant d'irrespect pour un texte sacré".

"Attaquer une religion aux Etats-Unis c'est une violence à l'encontre de la liberté religieuse de tous les Américains", disent-ils dans un communiqué également signé par le rabbin David Saperstein, chef de l'Union pour le judaïsme réformé, et le rabbin Julie Schonfeld, de l'Association des rabbins conservateurs.

"La menace de brûler des copies du saint Coran ce samedi est une offense particulièrement extrême qui appelle la condamnation la plus ferme possible de la part de tous ceux qui accordent de la valeur à la politesse dans la vie publique et veulent honorer la mémoire sacrée de ceux qui ont perdu la vie le 11 septembre", poursuit le texte.

LE VATICAN APPELLE AU RESPECT DU CULTE

La Société islamique d'Amérique du Nord a pour sa part appelé les musulmans du monde entier à ne pas considérer les voix les plus extrêmes et ne pas justifier ainsi des actes contre les Juifs ou les Chrétiens.

"Ils ne représentent pas l'Amérique, ils ne représentent pas la chrétienté ou le judaïsme", a dit le Dr Ingrid Mattson, membre de cette organisation qui a contribué au communiqué des responsables religieux. Elle a cependant souligné que l'anxiété et le sentiment d'insécurité étaient de plus en plus répandus chez les musulmans américains.

Le Vatican a joint sa voix, mercredi, à ce concert de condamnations estimant que l'initiative du pasteur Terry Jones constituait un acte "scandaleux".

Dans un communiqué, le Saint-Siège explique qu'il n'est pas possible de répondre aux attentats du 11-septembre en commettant "un acte scandaleux et grave contre un livre jugé sacré par une communauté religieuse".

"Chaque religion, avec ses ouvrages sacrés, ses lieux de culte et ses symboles, a le droit au respect et à la protection", dit le texte.

La présidente du Conseil central des Juifs d'Allemagne, Charlotte Knobloch, a également condamné l'initiative du révérend Jones, parlant d'"une idée terrible et répugnante" qui rappelle les autodafés de livres "d'esprit non allemand" organisés par les nazis en 1933.

Le gouvernement américain avait déjà condamné le projet du Dove World Outreach Center de Gainesville, tout comme l'armée américaine. Le chef des forces américaines et de l'Otan en Afghanistan, le général David Petraeus, s'est inquiété lundi des conséquences de cet acte pour les troupes sur le terrain. A Kaboul, des centaines de personnes ont manifesté leur colère lundi.

Au Pentagone, le secrétaire à la Défense, Robert Gates, a déclaré mercredi matin qu'il adhérait "avec force" au point de vue des responsables militaires, a rapporté le colonel Dave Lapan, porte-parole du Pentagone.

Le général Ray Odierno, ancien commandant des forces américaines en Irak, a déclaré que l'initiative du pasteur ne ferait que provoquer les extrémistes musulmans et accroître les menaces pesant sur les forces américaines.

Avec David Alexander et Sue Pleming à Washington, Zeeshan Haider à Islamabad, Paul Tait à Kaboul, Brian Rohan et Claudia Doerries à Berlin, James Mackenzie à Rome, Grégory Blachier, Pierre Sérisier et Nicole Dupont pour le service français

http://fr.news.yahoo.com/4/20100908/twl-usa-coran-religieux-monde-41953f5_2.html

Voir le profil de l'utilisateur http://afghanfrancophones.forumactif.com

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum